Professeurs

Musique

Théâtre

Jonathan Bédard

Professeur de chant et de piano

Prix d’excellence des arts et de la culture de la ville de Québec en 2011 (brigade lyrique, Opéra de Québec) le baryton Jonathan Bédard fit ses débuts avec le rôle du Père dans la production The Juniper Tree de  Philip Glass  à l’automne  2010  avec  le  Théâtre Les Petites Garnottes.  En  août 2012,   Jonathan Bédard a interprété les rôles de Dancaïre et de Moralès dans Carmende Bizet au Halifax Summer Opera Festival (H.S.O.F.) puis, il incarna Ida dans La Chauve-souris de Strauss, la production de janvier 2013 de l’Opéra de Montréal.  En  août   de la  même  année  le Comte Almaviva dans Le Nozze di Figaro au Halifax Summer Opera Festival. Ses engagements en 2014 l’ont emmené au Festival de musique de chambre de Montréal avec Quattr’Opéra, à New York dans le cadre de  l’atelier Il Cuore Canta  et  au Festival Opéra de St-Eustache en concert « L’amour à l’opéra » avec les lauréats du programme des Jeunes Ambassadeurs lyriques et a aussi incarné en février 2014 Don Juan dans  l’opéra  éponyme  de Mozart au  Théâtre  d’art  lyrique  de  Laval.  En avril 2013 et en décembre 2016, il  interpréta  le  Page  dans  la production  de  l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal :  Amahl  and the  night  visitors  de Carlo  Menotti.

Jonathan Bédard  a  terminé  son  baccalauréat  dans  la  classe  de  M. Michel Ducharme à l’Université Laval et a poursuivi sa formation auprès de Mme Lyne Fortin. Au cours de ses études, il a entre autres interprété les rôles de Marco dans Gianni Schicchi de Puccini et de Guglielmo dans Cosi fan tutte de Mozart, sous la direction de M. Jacques Leblanc. Il se produit également dans divers ensembles de musique de chambre, dont l’Ensemble Heimat, La Chamaille et Quattr’Opéra. M.  Bédard a d’ailleurs  remporté  le concours du disque de l’Université Laval 2008-2009 avec des œuvres romantiques allemandes, répertoire qu’il a présenté dans un concert au Café-spectacles du Palais Montcalm de Québec avec l’Ensemble Heimat.


Frédérique Drolet

Professeur de chant

Originaire de l’Outaouais, la soprano « à la voix de pur cristal » Frédérique Drolet fait ses débuts à l’Opéra de Montréal en 2011 dans le rôle de Barbarina. Elle chante ensuite de nombreux rôles alors qu’elle est artiste en résidence à l’Atelier lyrique de l’Opéra de Montréal, l’un des tremplins canadiens les plus importants pour les jeunes chanteurs d’opéra de la relève. On loue à la fois ses talents de comédienne dans Gretel, qu’elle incarne à la Place des Arts de Montréal, et l’agilité de sa voix de colorature dans Rossini et ses Muses, spectacle original présenté en tournée au Québec en 2012.

Frédérique est lauréate de nombreux prix et distinctions, dont les Jeunes ambassadeurs lyriques (2014), le prix Jeune talent ISDAT du Concours international de la Mélodie française de Toulouse (2013), le 2e prix au Brian Law Opera Competition (2013) et la bourse de l’Opéra de Montréal (2014).

Fière partisane de la démocratisation de l’art lyrique et de l’éducation auprès des jeunes, Frédérique participe en tant que chanteuse formatrice au programme CoOpéra dans des écoles primaires de Montréal. Convaincue que l’accessibilité de l’opéra passe surtout par le jeu théâtral et le contact avec le public, elle se perfectionne en Commedia dell’arte (Théâtre Tout-à-Trac), ainsi qu’en jeu et écriture comique (École nationale de l’humour).

On peut l’entendre régulièrement en récital solo ou en compagnie du baryton Marc-Antoine d’Aragon et du pianiste Florent Feral. Leurs spectacles Apéro à l’opéra et ZoOpéra ont d’ailleurs été présentés plusieurs fois en France et au Québec en 2015-2016.

Parmi ses projets récents : le rôle titre dans Véronique avec l’Opéra Bouffe du Québec à l’automne 2016 et le projet Aïda avec CoOpéra.


Justin Maheu

Professeur de piano

Pianiste de formation, Justin Maheu a complété un baccalauréat en musicologie à l’Université de Montréal et a entamé une maîtrise en musicologie à l’Université Laval. Ses recherches portaient sur le compositeur polonais Juliusz Zarebski. À cet égard, en 2010, il donne une conférence au Congrès de la Société de musique des universités canadiennes et reçoit une bourse du Conseil de recherches en sciences humaines (CRSH). Pendant sa maîtrise, il a été auxiliaire d’enseignement pour les cours Analyse et écriture. À l’automne 2010, il collabore à la revue Infopéra et de 2012 à 2014, il est rédacteur pour le Festival International du Domaine Forget.

À titre de pianiste accompagnateur, il a joué pour la venue de Leurs Altesses Royales, le duc et la duchesse de Cambridge, au Lieu Historique national des Fort-de-Lévis (2011). Il est aussi lauréat du Concours du disque de la Faculté de musique de l’Université Laval, édition 2010-2011. Présentement, il accompagne Quattr’Opéra, un trio vocal avec piano dévoué à la démocratisation de l’art lyrique. À l’été 2012, il est assistant metteur en scène pour le FestivalOpéra de Saint-Eustache.

Après avoir été Directeur de production et des communications pour le Théâtre des Petites Garnottes, il obtient avec « mention exceptionnelle » un diplôme en gestion d’organismes culturels à HEC Montréal. Au printemps 2012, il complète un stage en marketing à la Société québécoise de recherche en musique (SQRM) et à l’hiver, un stage professionnel au Réseau européen pour la sensibilisation à l’opéra et à la danse (RESEO) à Bruxelles. De 2013 à 2015, Justin Maheu est Directeur général à l’Orchestre de la Francophonie. De mars à octobre 2015, il est Coordonnateur à la logistique au Partenariat du Quartier des spectacles. Depuis janvier 2016, il est Directeur de l’Artothèque et poursuit des études au MBA Conseil en management à l’ESG UQAM. Il s’implique dans son milieu en agissant à titre de Vice-président de la Société québécoise de recherche en musique (SQRM) et de membre du Conseil exécutif du Comité Gestion et Culture d’Alumni HEC Montréal. Auparavant, il a siégé sur le conseil d’administration de la compagnie de théâtre La Trâlée et le Comité-conseil du Garage à musique de la Fondation du Dr Julien.


Martin Perreault

Professeur de théâtre 

Après sa sortie du Conservatoire d’Art Dramatique de Québec en 2004, Martin Perreault s’est tout de suite intéressé à la direction d’acteurs. Il a dirigé plusieurs comédiens dans la préparation de leur examen d’admission pour les écoles de théâtre, il a au-delà de cinquante mises en scène à son actif avec des enfants âgés entre 9 et 17ans, il dirige des acteurs professionnels en préparation pour une série ou un film, il enseigne au Cégep de St-Hyacinthe pour les étudiants en interprétation théâtrale et enseigne maintenant aux Ateliers Première Loge. En plus de sa passion pour l’enseignement, vous avez pu le voir comme comédien sur les différentes scènes du Québec et de l’Ontario dont le Théâtre du Trident, le Périscope, Premier Acte, l’Espace Libre, le CNA ou encore à l’écran dans de nombreuses séries dont Yamaska, L’Auberge du Chien Noir, Sur-Vie et plusieurs autres. Vous pouvez également entendre sa voix sur divers médiums, puisqu’il cumule les expériences en narration, doublage et surimpression. Outre l’enseignement et le jeu, Martin a également touché à l’animation pour une émission télévisuelle à Radio-Canada et présentement il participe à l’émission Aubaines et Cie sur la chaîne V télé à titre de chroniqueur.

 


Yannick Chapdelaine

Professeur de théâtre

Yannick-2

Yannick Chapdelaine a terminé ses études au Conservatoire d’Art Dramatique de Montréal en 2008 et depuis, il joue pour plus d’une quinzaine de compagnies de théâtre et fait de la tournée au Québec et à l’étranger. Il a travaillé à l’INIS, joué dans de nombreuses publicités télé et on a pu le voir à quelques reprises sur le petit écran; dans BOOMERANG, MIRADOR et L’AUBERGE DU CHIEN NOIR, entre autres. Aussi, il travaille avec plusieurs réalisateurs dans le mouvement KINO et il a joué dans la série INTERVENTIONS, la plate-forme web de l’émission Code 111 à Vtélé réalisée par Jessica Gélinas. Il a également fait la mise en scène des deux premiers spectacles du groupe de musique JARDIN MÉCANIQUE et il chante dans LES GERRY’S, un groupe a capella à caractère théâtral qui ne reprend que des succès de feu Gerry Boulet. Directeur artistique du Théâtre La Bête Humaine qu’il a co-créé, il a fait la traduction de deux pièces de théâtre dans lesquelles il joue : BLINK dans une mise en scène de Charles Dauphinais en janvier 2017 au théâtre Prospero et BÉA dans une mise en scène de Olivia Palacci qui sera jouée en avril 2018 à La Licorne. Il est de la distribution de la création LA LOGIQUE DU PIRE d’Étienne Lepage qui a été présentée au FTA en 2016 et qui continue de tourner à l’international et il joue le rôle-titre de la pièce Mauricienne à succès MERLIN, L’ORIGINE D’UNE LÉGENDE depuis deux étés.
Publicités